Projet d’expositions

Affiche de l'exposition "Serres d'Auteuil : Rêveries et Métamorphoses" Pierre Philibert

« Rêveries et métamorphoses » est une exposition de 50 photographies des Serres d’Auteuil réalisées par Pierre Philibert. Ses tirages argentiques montrent des vues de l’intérieur et de l’extérieur des serres et retranscrivent le sentiment du promeneur qui en entrant dans les serres bascule dans un autre univers. Ses photos numériques retouchées aux couleurs luxuriantes traduisent le voyage imaginaire du promeneur autour du globe lorsqu’il passe d’une serre à une autre.

Quoi de mieux que l’art pour soutenir une noble cause ?

Le FFT a décidé le 13 février 2011 de maintenir les Internationaux de France de Roland Garros à Auteuil et a accepté le projet de la ville de Paris qui prévoie entre autre de réaménager une partie des serres. Le Comité de soutien des Serres d’Auteuil, dont la présidente d’honneur est Françoise Hardi, qui a fait circuler une pétition depuis octobre 2010, a collecté à l’heure actuelle plus de 380 000 signatures. Même si le vote a été prononcé, il est important de continuer à éveiller les consciences et à sensibiliser le public. Le but est d’inaugurer l’exposition avant les prochains Internationaux de France de tennis.

Série 1 : photographies sépia

Pierre Philibert, photographie des serres d'AuteuilCette série est composée de photographies prises à l’extérieur et à l’intérieur des serres d’Auteuil. Pierre s’est promené avec son Holga au hasard des serres dont il a su capter la magie.  Ses photographies nous plongent dans un univers poétique, sensitif et minéral.

Cliquez sur la photo pour voir toute la série !

 

Pierre explique sa démarche :

« Lorsque je travaille, c’est le lieu qui m’inspire, c’est cela qui définit mes prises de vues, j’imagine tout de suite dans ma tête comment je vais retranscrire ce que je voie avec des images qui n’appartiennent qu’a moi, et qui sont le contraire d’un travail documentaire. J’ai choisi de travailler avec des pellicules pour mes prises de vue et avec un appareil bon marché le Holga ce qui m’évitait les réglages compliqués et me permettait d’avoir plus de liberté. J’ai choisi de  travailler avec des pellicules  pour avoir un modelé différent, la préparation, le développement, l’observation du négatif  me donne un travail plus sensuel. » Pour le résultat final les négatifs sont numérisés et traités dans PhotoShop qui devient mon agrandisseur.


Série 2 : photographies couleur

Pierre a pris ses photographies à l’intérieur de Serres d’Auteuil. Les couleurs luxuriantes amplifiées par le photographe ne sont pas sans nous rappeler l’univers du Douanier Rousseau et retranscrivent la sensation du promeneur qui passe d’une serre à l’autre, d’un univers à un autre comme par magie. La symétrie exacerbée fait surgir des créatures fantastiques issues de imagination de Pierre.

 

Pierre explique sa démarche :

«Les fleurs présentent des caractères de type symétrie radiale ou bilatérale, j’ai travaillé sur un ensemble de plantes qui avaient chacune leurs propre symétrie, Je les ai assemblées et reconstituées ensemble en une symétrie bilatérale pour créer une autre fleur. Entre les tiges, les bourgeons et les feuilles, il y a des variations de couleur propre à la plante et qui  varie selon la lumière. J’ai saturé les couleurs pour exacerber toutes leurs nuances pour qu’elles correspondent à une autre réalité. »

Cliquez sur la photo pour voir toute la série !